Annonces immobilières

Le site d’annonces immobiliéres seloger voit son trafic chuter de 40%.

Les professionnels de l’immobilier constatent, sans surprise, un fort ralentissement du marché immobilier pendant cette épidémie de coronavirus. D’ailleurs, la fréquentation des sites immobiliers s’effondre, comme le constate Bertrand Gstalder, président du directoire de SeLoger.

(BFM Immo) – Avec le confinement nécessaire pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, les visites des logements sont impossibles, l’obtention d’un crédit ou la signature chez un notaire fortement compromises. Le marché immobilier est donc, sans surprise, en pause. Bertrand Gstalder, président du directoire de SeLoger, explique ainsi ce jeudi sur BFM Business avoir constaté une baisse de 40% du trafic sur son site.

Mais Bertrand Gstalder veut également voir le verre à moitié plein. Il rappelle que malgré cette baisse de 40%, il y toujours “des millions de visiteurs par jour” qui naviguent sur le site de SeLoger. Pour lui, ces Français préparent leur projet pour après le confinement. On rappellera que le site SeLoger enregistrait 5,74 millions de visiteurs uniques en octobre dernier, selon un panel Mediamétrie NetRatings. Il s’agissait du deuxième plus gros site immobilier derrière Leboncoin (12 millions de visiteurs uniques) et devant Bien’Ici (3,47 millions de visiteurs uniques).

Les chiffres Médiamétrie de janvier montre que SeLoger (6 574 423 de VU) est bien devenant Logic-Immo (4 926 593) et Bien’Ici (2 995 809).